Auto-entrepreneur, gérer la comptabilité en 5 points

auto-entrepreneur et comptabilité
0 Flares Facebook 0 Pin It Share 0 Email -- 0 Flares ×

Auto-entrepreneur & comptabilité : l’entente parfaite

Avoir le statut auto-entrepreneur représente de réels avantages lorsqu’on lance son activité surtout au niveau de la comptabilité. Ca sera donc le sujet d’aujourd’hui. Certes les formalités sont simplifiées mais il est primordial d’avoir un oeil sur sa trésorerie afin de respecter au mieux le budget et d’avoir une vision d’ensemble.

Voici mes 5 rituels pour vivre ma comptabilité sans angoisse. 

Si vous avez tendance à procrastiner, il vous faudra absolument respecter le premier rituel pour vous donner envie de vous y mettre.

1- Des outils girly

J’ai toujours détesté la finance. Il a fallu être à mon compte pour aimer ça. Ca n’a pas été le coup de foudre. On va dire que nous nous sommes apprivoisées. 

Pour que cela m’effraye moins, je me suis déjà entourée de jolis classeurs et de jolis stylos. En édulcorant mes outils de travail, l’entrain est venu tout seul. La couleur, osez la couleur pour ce genre de travaux. On en marre de voir du gris, du rouge et de noir. Berk. 

Donner moi un stylo une calculette je suis prête.

auto-entrepreneur & comptabilité

2- Un bureau toujours en ordre

Très important pour ne pas avoir l’impression de crouler sous les factures : avoir un bureau toujours bien rangé.

C’est ici, que la bannette fait son entrée. Celle-ci doit avoir trois compartiments : un pour les documents à trier, un autre pour ceux traités et que l’on doit ranger. Puis le dernier pour les documents ou courrier en attentes.

Vous verrez avec un système pareil, on gagne du temps. Lorsqu’un courrier pointe son nez ouvrez-le puis ranger-le dans un de ses trois compartiments selon la nature de ce dernier. Je vous conseille également de traiter votre courrier 30 minutes à une heure tous les jours. Là aussi vous gagnerez du temps et de l’énergie.

3- Chaque chose a une place

Voilà pourquoi nos jolis classeurs ont une importance. ils permettent de trier nos papiers et de les retrouver plus facilement. Pensez à bien tout conserver même les documents que vous envoyez. Faites en une copie. Certains papiers doivent être conservés jusqu’à 10 ans lorsqu’on est auto-entrepreneur. Personnellement, j’ai un classeur pour :

  • les entrées 
  • les sorties
  • les relevés de compte
  • les déclarations

Puis, dans un autre classeur je range les documents qui sont directement liés à mon activité.

4- Utiliser les outils du Web et de la bureautique

 Afin d’avoir un maximum de visibilité sur mon entreprise, j’utilise MyAE qui est un service gratuit en ligne permettant de gérer sa comptabilité quotidienne sans avoir à acheter d’option supplémentaire. Le portail intègre clairement nos problématiques en termes de non facturation en TVA et autre subtilités du régime.

Ne vous arrêtez pas sur le design pour le coup. L’interface a au moins le mérite d’être claire. Les indispensables sont là et tout est fait pour faciliter les néophytes.

Dans mon cas, je ne m’en sers pas vraiment pour la facturation car ayant un site e-commerce, PrestaShop crée automatiquement une facture à partir du moment ou il y a une vente. En revanche, j’aime l’utiliser pour le suivi de mon CA, les rapports et les différentes statistiques qu’il propose. D’autres options sont disponibles, certaines sont gratuites et d’autres payantes avec un forfait au mois pour vous permettre d’étaler vos dépenses.

Autrement dans un mode plus traditionnel, je fais aussi appel à Excel qui m’aide à enregistrer et calculer certaines données. Ainsi, je m’en sers pour :

  • le registre des ventes
  • le registre d’achats
  • le bilan mensuel des sorties et des entrées
  • le plan de trésorerie par semaine
  • le bilan prévisionnel…

5- Etre régulier(e) dans ses démarches administratives

Pour éviter les prises de tête, soyez régulier(e) dans votre approche administrative. Certaines tâches ne demandent pas le même rythme.Vous pouvez :

  • au quotidien : traiter votre courrier
  • une fois par semaine : remplir le registre de ventes et d’achats
  • Deux fois par mois : pointez votre relevé de banque et regardez où vous en êtes par rapport à votre prévisionnel 
  • une fois par mois ou tous les 3 mois (selon ce que vous avez choisi lors de votre inscription) déclarer le CA.

Si vous avez envie de vous lancer dans l’auto-entreprise ou si vous êtes auto-entrepreneur j’espère vous avoir un peu aider dans vos démarches.

A bientôt 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

Alyssandre Peiffer

2 Commentaires

  1. Merci pour les petites astuces. C’est cool d’avoir un retour sur les expériences de chacun. Je ne connaissais pas myae. Je suis allée faire un tour et je viens de m’inscrire !

    • Bonjour Laure,
      super si ça t’a aidé. Tiens moi au courant sur l’utilisation de MyAE. J’aimerai savoir ce que tu en penses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.